L’expérience du MFGNU 2019 vue par NDV

Cette année encore, Monsieur Piro et Mme Correard ont emmené une vingtaine de leurs élèves, issus des séries ES et L, niveau première et terminale, au Modèle Francophone Grenoblois des Nations Unies. Le MFGNU est une conférence faisant partie du réseau francophone des conférences Modèle des Nations Unies. Pendant trois jours, près de 400 élèves de plusieurs lycées français et étrangers se sont rassemblés au lycée de l’Externat Notre-Dame à Grenoble pour débattre tels de véritables membres de l’ONU.
Comme chaque année, la conférence onusienne du lycée Externat Notre-Dame à Grenoble débute avec une somptueuse cérémonie d’ouverture au cinéma Chavant remplie de discours émouvants qui ont arraché quelques larmes à certains. Le périple des délégués commence dès le début d’après-midi avec une demi-journée de lobbying où les délégations discutent de clauses en petits groupes établis par les présidences de comité. La journée d’un délégué et d’un membre de l’équipe presse se termine à 17h30, tandis que pour l’Etat-major il faudra attendre la fin d’une réunion à 18h.
Le samedi, la journée débute par les réunions du board et de l’Etat-major. Pour les délégués, les débats informels ou formels reprennent tout au long de la journée, rythmés par des pauses échelonnées à la caféteria du lycée pour permettre à tout le monde un quart d’heure de détente. Les plus sérieux continuent les débats tandis que d’autres préfèrent se détendre en discutant de sujets du quotidien. Cette deuxième journée s’achève avec une soirée à la discothèque Ambiance Café.
La dernière journée de conférence démarre avec l’Assemblée générale, qui se déroule dans les bâtiments de l’ESPE, pour une partie des comités. Pour d’autres, cela ne laisse place qu’à un temps supplémentaire pour les débats. Pour l’équipe presse, cette dernière matinée permet de finaliser les derniers articles et de prendre encore quelques clichés. Puis s’en suit la cérémonie de clôture.

A présent, qu’en ont pensé les participants de cette VIIème édition du Modèle Francophone Grenoblois des Nations Unies ?
Margot Covillers, élève en 1ère1ES : « Avec le MFGNU, on apprend à s’exprimer en public, à argumenter avec le vocabulaire adéquat. C’est une expérience qui nous apprend beaucoup. »
Guillaume Roux, élève en 1ère1ES : « Le MFGNU est un évènement culturel très intéressant pour des jeunes comme nous, il nous a permis d’être plus à l’aise à l’oral et nous a donné une ouverture culturelle.
Jules Berthet, élève en 1ère1L : « Le MFGNU est très instructif sur le plan mondial et sur la manière de débattre et en plus en anglais dans mon cas ! »
Teo Garcia, élève en 1ère1L : « Pour moi c’était une très bonne expérience sociale, j’ai pu parler avec des gens de tous les horizons et j’ai aussi pu m’exprimer à l’oral ce qui est un point important de la conférence. »
Lou-Anne Guyon, élève en TES1 : « C’était ma première véritable expérience MUN donc je n’étais pas très à l’aise au début, mais les présidents ont placé les facilitateurs à leur égal et j’ai même pu présider seule le dernier jour ! C’est une super expérience que j’ai hâte de renouveler avec le MCNU de Pierre Termier. »
Adèle Santi (TES1)

 

Comments are Closed